La CIPEL

surf the line

Ses 4 missions fondamentales

SURVEILLER, VEILLER ET ALERTER

La CIPEL organise la surveillance et le suivi régulier de la qualité des eaux du lac depuis plus de 50 ans. Elle effectue les études nécessaires pour mieux connaître le fonctionnement des milieux aquatiques et pour déterminer la nature, l’importance et l’origine des pollutions.

RECOMMANDER, ET LORSQUE C’EST NÉCESSAIRE ET POSSIBLE, PRESCRIRE

Sur la base des résultats des suivis et des études réalisées, la CIPEL élabore des recommandations en vue d’atteindre une meilleure qualité des eaux et des milieux aquatiques, qu’elle adresse aux gouvernements suisse et français.

ANIMER ET COORDONNER LES ACTEURS

La CIPEL fédère sur le long terme l’ensemble des partenaires suisses et français. Elle anime des rencontres multi-acteurs pour promouvoir l’échange d’expériences et susciter des synergies entre les différents acteurs de l’eau.

INFORMER ET SENSIBILISER

L’information et la sensibilisation aux enjeux de la protection et de la préservation des eaux du lac est une mission importante de la CIPEL qui vise différents publics-cibles : le grand-public, les associations, les élus, la communauté scientifique et les partenaires institutionnels de la CIPEL.

Ses objectifs

Le maintien ou la restauration d’une qualité écologique de l’eau et des milieux aquatiques (caractéristiques physiques, état des rives, du fond, …) permettant notamment :

L’utilisation des eaux du lac comme eau de boisson après un traitement simple

La pratique des activités de loisirs (pêche, baignade, loisirs nautiques, …) dans des conditions optimales

La prédominance des poissons nobles (omble chevalier, corégone/féra, truite, …) assurée par une reproduction naturelle

Son territoire

La CIPEL, c’est :

2 pays
2 départements
3 cantons
554 communes

« SI L’ON N’A PAS DE VISION, À QUOI SERT DE S’ADAPTER ? ON S’ADAPTE POUR UN OBJECTIF. À PARTIR D’UNE VISION, ON PEUT DÉFINIR UN CHEMIN, UN TRACÉ, UN RYTHME, AUTREMENT ON S’AGITE. L’AGITATION NE M’INTÉRESSE PAS, CE QUI M’INTÉRESSE C’EST L’ACTION. »

Erik Orsenna, à l'occasion de la Rencontre « Quelle vision pour le Léman en 2030 »

Son organisation

La CIPEL anime un vaste réseau d’acteurs et de compétences

Elle s’intéresse notamment aux domaines de lutte contre les pollutions d’origine domestique, agricole, urbaine et industrielle, ainsi qu’à la préservation des milieux naturels aquatiques.

Elle permet à de nombreux acteurs de l’eau de partager des connaissances sur des questions scientifiques, techniques ou de gouvernance, à l’échelle de son territoire.

Son secrétariat permanent

Composé de 4 collaborateurs

Audrey KLEIN

Secrétaire générale
Directrice du secrétariat
et responsable de la communication

Leslie BONJOUR

Assistante de direction, comptable et chargée de la communication digitale et visuelle

Adrien ORIEZ

Collaborateur scientifique
et technique

Frédéric SOULIGNAC

Collaborateur scientifique
chargé de la valorisation et vulgarisation des connaissances scientifiques

Convention constitutive de la CIPEL

Découvrez le texte original de la convention conclue entre la Suisse et la France à Paris en 1962

Plan d'action 2021-2030

Le 4ème plan d’action de la CIPEL s’articule autour de trois grands stratégiques, 12 thématiques et 29 actions

surf the line