Commission internationale
pour la protection des eaux du Léman

Lettre du Léman n°54 Dossier:
Changement climatique
Consulter la lettre en ligne S'abonner

Visi’Eau’Risk

Outil_ReducEauRisc_imageL’outil Visi’Eau’Risk  permet de présenter les résultats spatialisés du diagnostic des risques de transfert des produits phytosanitaires par les écoulements de surface et vers les ressources en eau de surface sur le bassin lémanique.

Plus d'informations sur Visi'Eau'Risk

Développé en 2014 pour la CIPEL par les bureaux Envilys et 3liz, l’outil Visi’Eau’Risk s’appuie sur les résultats issus de l’étude « Caractérisation des risques de transferts de produits phytosanitaires d’origine agricole vers les eaux superficielles de la région lémanique » de la CIPEL.


 

Pour découvrir Visi’Eau’Risk :

  • Demandez vos codes d’accès par mail à cipel[@]cipel[point]org.

 

 

 


 

Cadrage pour l’utilisation de l’outil

Cadrage pour l'utilisation de l'outil

Cadrage pour l’utilisation de l’outil [PDF, 0.3 Mo]

 

« Objet : Note préalable à l’utilisation de Visi’Eau’Risk, l’outil en ligne de caractérisation des risques de transferts de produits phytosanitaires utilisés en agriculture vers les eaux superficielles du territoire de la CIPEL.

 

Madame, Monsieur,

 

Acteur du monde de l’eau ou de l’agriculture, concerné par la question de la réduction des risques de transferts de produits phytosanitaires d’origine agricole vers les eaux, vous vous apprêtez à utiliser Visi’Eau’Risk, un outil en ligne développé par les sociétés Envilys et 3liz pour le compte de la CIPEL en 2014.

Nous tenons d’abord à vous remercier de votre intérêt pour ce travail et plus largement, pour la limitation des risques de transferts de produits phytosanitaires vers les eaux superficielles sur le territoire que nous partageons.

 

Visi’Eau’Risk présente les résultats spatialisés du diagnostic des risques de transfert des produits phytosanitaires par les écoulements de surface et vers les ressources en eau de surface sur le bassin lémanique. Il s’appuie sur l’étude « Caractérisation des risques de transferts de produits phytosanitaires d’origine agricole vers les eaux superficielles de la région lémanique », mandatée par la CIPEL en 2013-2014 aux bureaux Envilys et 3liz. Cette étude fait l’objet d’un rapport dont la version complète et la synthèse sont disponibles sur le site de la CIPEL ; nous vous encourageons à en prendre connaissance dès maintenant.

 

L’étude a permis d’approfondir et de partager les connaissances des milieux « de l’eau » et « de l’agriculture » sur le territoire. Elle s’est notamment intéressée à la vulnérabilité des milieux vis-à-vis du risque de transfert, aux pressions et pratiques agricoles et à la qualité des eaux. La rencontre de ces trois composantes permet d’apprécier le risque de transfert et de prioriser des territoires ou des pratiques à l’échelle du territoire franco-suisse (1). En mettant l’étude et l’outil Visi’Eau’Risk à disposition, nous espérons :

  • partager ces connaissances
  • appuyer les échanges liés au diagnostic ou à la définition de stratégies de réduction du risque de transferts de produits phytosanitaires
  • favoriser de telles démarches de réduction du risque à travers le territoire.

 

Toutefois, nous tenons à souligner qu’une bonne utilisation de l’outil et une interprétation correcte des résultats nécessitent d’avoir compris la méthodologie de l’étude, et donc ses limites (données disponibles et échelles d’analyses par exemple). Un regard expert est nécessaire pour cela. Ni la CIPEL ni ses mandataires ne sauraient être tenus responsables des interprétations, reproductions ou commentaires que les utilisateurs de l’outil proposeraient.

 

Si vous le souhaitez, nous vous invitons à :

  • nous faire part de votre utilisation de ces ressources
  • nous solliciter pour toute question méthodologique ou de compréhension,
  • nous faire part de suggestions éventuelles d’amélioration
  • dans une logique d’échange et de dynamique de territoire, nous faire part de vos projets de réduction du risque de transfert, appuyés ou non sur ces ressources.

Dans la mesure de nos compétences et de nos disponibilités, nous sommes intéressés à échanger avec vous en retour, voire vous accompagner sur ce thème.

 

Merci, enfin, de bien vouloir noter que la référence complète de l’étude, en tant que source de données, doit être mentionnée dans les publications orales ou écrites que vous pourriez faire, selon la formule : « D’après l’étude de Caractérisation des risques de transferts de produits phytosanitaires d’origine agricole vers les eaux superficielles de la région lémanique. Par Envilys et 3liz pour la CIPEL. 2014. »

 

Pour tout complément, contactez la CIPEL.

 

Nous vous souhaitons un plein succès dans votre démarche.

 

 

Audrey Klein
Secrétaire générale de la CIPEL

 

Bernard Germain
Président du groupe « Pollutions agricoles » de la CIPEL »

 

 

MENU