Avril 2021 : Le réchauffement à la surface du lac et ses conséquences

PRINTEMPS : Réchauffement et redémarrage de la vie aquatique (avril-juin)

A partir du printemps, le programme de surveillance de la CIPEL redevient bimensuel pour suivre au mieux le réchauffement et le redémarrage du développement du phytoplancton à la surface du lac. Le phytoplancton, c’est du plancton végétal qui se développe chaque année sous la forme de microalgues en suspension dans les eaux du lac.

Pourquoi passer de 1 prélèvement/mois en hiver à 2 prélèvements/mois au printemps ?

Des prélèvements plus fréquents sont indispensables pour mesurer l’impact du réchauffement climatique. Cela a permis de montrer que les eaux de surface du lac se réchauffent chaque année de plus en plus tôt. Il semblerait aussi que le redémarrage du développement du phytoplancton se produise aussi chaque année de plus en plus tôt.

Observations du 20 avril 2021

EN SAVOIR PLUSLa température de l’eau à 1 m de profondeur au centre du lac était de 9,5 °C (+2 °C par rapport au 16 mars). Ce réchauffement a pour effet de séparer les eaux du lac en deux. Une fine couche d’eau plus chaude (donc plus légère) se trouve au-dessus d’une grande masse d’eau plus froide (donc plus lourde). Cette situation stable, appelée « stratification thermique », a pour effet de confiner le phytoplancton dans la fine couche de surface et de favoriser son développement.

Une espèce phytoplanctonique typique du Léman au printemps

Il existe de nombreuses espèces phytoplanctoniques dans les eaux du lac. L’une d’entre elle se développe particulièrement au printemps. Tabellaria floculosa appartient à un groupe appelé les diatomées. Elle mesure 0,1 mm et a la particularité d’être enveloppée d’un squelette fait à partir de silice appelé frustule.

Conséquence sur la transparence de l’eau

Vous l’avez peut-être remarqué, les eaux du lac sont moins transparentes au début du printemps par rapport à l’hiver ! En effet, le développement du phytoplancton fait baisser la transparence des eaux du lac. Plus il y a de phytoplancton, moins l’eau est transparente.

En savoir plus  –  Abonnez-vous à la newsletter