Commission internationale
pour la protection des eaux du Léman

Lettre du Léman n°57 Dossier:
Suivis de la CIPEL
Consulter la lettre en ligne S'abonner

Suivi scientifique

Prélèvements Léman INRALa CIPEL réalise un suivi régulier de la qualité des eaux du Léman depuis plus de 50 ans. Le Léman dispose d’une importante chronique d’observations sur des paramètres physico-chimiques et biologiques, puis, plus récemment, sur les micropolluants.

Ce suivi permet de connaître la qualité de l’eau du lac et de détecter toute pollution qui pourrait y survenir, afin d’agir au plus vite pour y remédier


Quels paramètres sont suivis ?

Chaque année, plus de 20 campagnes de prélèvements sont effectuées (deux fois par mois de mars à novembre et une fois par mois le reste de l’année) ; la fréquence des mesures varie selon les paramètres observés.

Le suivi se fait pour :

  • les paramètres physico-chimiques
    pH, conductivité, oxygène dissous, phosphore, azote, etc.
  • les paramètres biologiques
    phytoplancton, zooplancton, production primaire, etc.
  • les micropolluants
    pesticides, métaux, résidus médicamenteux, etc.

Profondeur des échantillons d'eau pour le suivi du Léman

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

 

Retrouvez les résultats des analyses dans les rapports scientifiques de la CIPEL.


Où se font les prélèvements ?

Les prélèvements sont effectuées au point SHL2, situé au milieu du lac, dans sa partie la plus profonde. Certains paramètres sont également suivis par le canton de Genève au point GE3, dans le Petit Lac.

Sites de prélèvement SHL2 et GE3

Cliquez sur l’image pour l’agrandir


Des études ponctuelles pour compléter le suivi régulier

Lorsque cela est nécessaire, la CIPEL fait effectuer des recherches pour compléter son suivi.

Étude réalisées


Les prélèvements en images !

Cliquez sur les images pour les agrandir.

MENU