Commission internationale
pour la protection des eaux du Léman

Lettre du Léman n°53 Dossier:
Zones humides
Consulter la lettre en ligne S'abonner

Phytosanitaires d’origine agricole

Caractérisation des risques de transferts vers les eaux

Aujourd’hui, la présence de produits phytosanitaires dans les eaux est généralisée. Forte d’un recul de 15 ans sur les teneurs en pesticides dans les eaux du Léman, la CIPEL a mené en 2014 une étude de caractérisation des risques de transferts de produits phytosanitaires d’origine agricole vers les eaux.

Étude de caractérisation des risques de transferts

L’étude « Caractérisation des risques de transferts de produits phytosanitaires d’origine agricole vers les eaux superficielles de la région lémanique », menée par la CIPEL, a permis d’approfondir et de partager les connaissances des milieux « de l’eau » et « de l’agriculture » sur le territoire. Elle s’est notamment intéressée à la vulnérabilité des milieux vis-à-vis du risque de transfert de produits phytosanitaires, aux pressions et pratiques agricoles et à la qualité des eaux. La rencontre de ces trois composantes permet d’apprécier le risque de transfert et de prioriser des territoires ou des pratiques à l’échelle du territoire franco-suisse.

 

 

 

  • Résumé : En 2013-2014, la CIPEL a réalisé une étude visant à obtenir une vision homogène à l’échelle de son territoire des risques de transferts de pesticides d’origine agricole vers les eaux de surface, afin de cibler efficacement les secteurs et les pratiques les plus sensibles. L’estimation d’un risque potentiel de transfert a combiné i) la caractérisation des pressions phytosanitaires pour chaque molécule autorisée vis-à-vis des cultures en place, ii) la caractérisation de la vulnérabilité du milieu aux transferts, et iii) l’analyse des résultats de qualité des eaux. L’ensemble des résultats sont agrégés à l’échelle de bassins versants élémentaires ainsi qu’à celle de masses d’eau : des échelles de lectures pertinentes avec les logiques hydrographiques. Le diagnostic s’accompagne de propositions d’actions tenant compte du jeu d’acteurs et comprenant des préconisations techniques visant à réduire les risques de transfert.

 

Outil Visi'Eau'Risk

Outil_VisiEauRisk_imageAfin d’approfondir et de présenter les résultats spatialisés du diagnostic des risques de transfert des produits phytosanitaires par les écoulements de surface et vers les ressources en eau de surface sur le bassin lémanique, la CIPEL propose l’outil cartographique « Visi’Eau’Risk ». Développé par les bureaux Envilys et 3liz, il s’appuie sur l’étude « Caractérisation des risques de transferts de produits phytosanitaires d’origine agricole vers les eaux superficielles de la région lémanique ».

 


Journée d’échanges du 10 mars 2016

Journée d'échanges - Risques de transferts de phytosanitaires d'origine agricole dans les eaux - 10 mars 2016

Pour avancer ensemble vers la limitation de ces risques dans nos territoires, la CIPEL a organisé une journée d’échanges autour de cet enjeu, tenue à Changins (Nyon, Suisse), le 10 mars 2016.

Bilan de la journée

Réunissant 60 participants des mondes agricole, de l’eau, de la recherche, des associations et d’autres acteurs, la journée a relevé le pari d’une rencontre diversifiée et dynamique.

Retrouvez le bilan de la journée d’échanges [PDF, 1.0 Mo], avec un résumé des interventions et des discussions avec la salle.

 

 

Présentations des intervenants

Plus d'informations sur la journée d'échanges

Vers la page de la journée d’échange

Se rencontrer, dans quel but ?

Afin de permettre aux acteurs de l’eau et de l’agriculture d’échanger sur le sujet des risques de transferts de produits phytosanitaires vers les eaux, sur la base d’expériences portant sur des projets et actualités dans la grande région lémanique.

Se rencontrer, avec qui ?

Acteurs de l’eau et de l’agriculture de la grande région lémanique et au-delà : administrations, collectivités, syndicats de bassin, organismes de conseil agricole, coopératives ou syndicats de filières, associations, bureaux d’étude et recherche. Les exploitants intéressés sont également les bienvenus.

Programme de la journée

La journée alternera des présentations de spécialistes, des retours d’expériences et des temps de discussion

PROGRAMMECliquez sur l’image pour l’agrandir


Pour aller plus loin…

Étude et outil de la CIPEL

En Suisse

Étude de l’OFEV

 

Cadre fédéral

 

Projets 62a

 

Agridea

Agridea propose de nombreuses publications liées aux pratiques agricoles, notamment :

 

En France

Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer

 

Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt

 

SDAGE Rhône-Méditerranée 2016-2021

  • SDAGE Rhône-Méditerranée 2016-2021
    Pour atteindre le bon état des rivières, des nappes et des plans d’eau, le SDAGE 2016-2021 préconise :
    –  une réduction forte et durable de l’utilisation des pesticides sur certains territoires prioritaires
    –  la suppression des pollutions par les pesticides dans les aires d’alimentation de captage.
    –  la réduction pérenne de l’utilisation des pesticides toutes substances et tous milieux confondus.
    Des aides financières sont prévues dans le programme de mesures.

 

 

 

 

MENU