Commission internationale
pour la protection des eaux du Léman

Lettre du Léman n°54 Dossier:
Changement climatique
Consulter la lettre en ligne S'abonner

PLAGES DU LÉMAN

legende_2

 

Carte des plages 2017 – PDF

 

Très bonne qualité des eaux de baignade

Le Léman, un lac propice à la baignade

Les plages du Léman sont toutes favorables à la baignade, mais la qualité de l’eau peut varier en cours d’année. En cas de fortes pluies, une éventuelle surcharge du réseau d’eaux usées peut être déversée dans certains cours d’eau via des déversoirs d’orage, ce qui est susceptible de les polluer de manière temporaire, ainsi que leurs embouchures dans le Léman.

 

Puces de canard

Les « puces de canard », un phénomène naturel, sans relation avec la pollution

Même sur une plage dont l’hygiène bactérienne est irréprochable, il peut y avoir un risque d’apparition de la « dermatite du baigneur » ou « puce de canard », particulièrement dans les eaux peu profondes, riches en végétation et dont la température dépasse 20°C, où il est donc conseillé de limiter la baignade. Cette affection dermatologique est provoquée par les larves d’un parasite du canard qui pénètrent sous l’épiderme humain et génèrent de fortes démangeaisons, heureusement sans gravité. Pour prévenir son apparition, on recommande de se doucher immédiatement après le bain et de se frotter énergiquement avec une serviette. Si l’éruption fait tout de même son apparition, il faut éviter de se gratter pour empêcher des infections bactériennes secondaires. L’éruption disparaît sans laisser de traces en 10 à 20 jours.

 

La qualité des eaux analysée par la autorités

Eaux de baignade sous contrôle !

La classification de la qualité des eaux de baignade des plages du Léman est établie sur la base d’analyses bactériologiques effectuées durant les saisons de baignade précédentes, par les services compétents de chaque canton et département. Lorsqu’une plage est momentanément polluée pour des raisons particulières, les autorités en informent la population. Pour la classification, les autorités se basent :

  • en Suisse (Vaud, Valais, Genève) : sur les Recommandations concernant l’analyse et l’évaluation de la qualité des eaux de baignade (lacs et rivières) de l’OFEV et l’OFSP (2013) ;
  • en France (Haute-Savoie) : sur la directive 2006/7/CE du Parlement européen et du Conseil du 15 février 2006.

 


Où se renseigner ?

 

MENU