Commission internationale
pour la protection des eaux du Léman

FR | DE

Le Léman a partiellement repris de l’oxygène

Chaque année, les eaux du Léman se mélangent en hiver grâce à la plongée des eaux de surface vers les fonds, sous l’effet de leur refroidissement et du vent, apportant de l’oxygène en profondeur. En mars, ce « brassage » a atteint 200 mètres de profondeur, signifiant que les plus grands fonds du lac n’ont pas été réoxygénés.

Plus d’informations dans le communiqué de presse

MENU