Commission internationale
pour la protection des eaux du Léman

FR | EN

The news are only available in french

Les championnats du monde d’aviron de mer sensibilisent à la protection du Léman

le 5 October 2017

championnat_aviron_mer_2017Du 12 au 15 octobre 2017, les championnats du monde d’aviron de mer se tiendront à Thonon-les-Bains, réunissant des centaines de sportifs qui s’affronteront sur le Léman.

Cette manifestation consacre également une place à la préservation de l’environnement et du lac en particulier. Entre deux encouragements aux athlètes, venez découvrir Eau’dyssée, une exposition de la CIPEL pour mieux comprendre l’enjeu des micropolluants que nous utilisons au quotidien et qui peuvent arriver jusqu’au Léman.

Toutes les infos pratiques sur le site de l’événement

Ou sur leur page Facebook

État de santé du Léman

le 13 September 2017

Léman et Lavaux - Credit : J.-M. ZellwegerCommuniqué de presse de la CIPEL

Bonne santé du Léman en 2016 mais vigilance à maintenir sur les micropolluants
La CIPEL observe une bonne qualité globale des eaux du Léman, en particulier des teneurs stables en phosphore et de l’oxygène en suffisance au fond du lac, malgré des taux faibles. Cependant, une présence avérée pour certains micropolluants (pesticides et résidus de médicaments) appelle à la vigilance.

Voir le communiqué de presse complet

Rencontre avec les associations luttant contre les déchets dans le Léman

le 5 September 2017

cipel_rencontre_dechets_juin_2017_bEnjeu important pour la qualité des eaux du Léman, les déchets et microplastiques retrouvés dans le lac et sur ses rives préoccupent de nombreux acteurs œuvrant pour la préservation de la santé du lac. pour la santé du lac. Aujourd’hui, et parfois depuis de nombreuses années, divers types d’actions sont mis en œuvre par des associations, des communes riveraines ou des institutions : campagnes de ramassage, de comptage et d’identification des déchets, actions de sensibilisation, ou encore travaux de recherche.

Afin de valoriser et de renforcer tout ce travail, la CIPEL a réuni les acteurs lémaniques concernés le 20 juin dernier pour une journée d’échanges.

Plus d’informations dans le résumé de cette rencontre

Parution du rapport scientifique 2017 de la CIPEL

le 20 July 2017

page_couv_rs_2017Retrouvez les résultats du suivi du Léman de la CIPEL dans son dernier rapport scientifique, présentant la campagne d’analyses 2016, maintenant disponible en ligne.

Rapport scientifique 2017 de la CIPEL

Suivi scientifique du Léman par la CIPEL

 

Lire la suite

Le suivi régulier de la qualité des eaux du Léman comprend chaque année une vingtaine de campagnes de prélèvements, en diverses profondeurs entre la surface et le fond du lac, et vise des paramètres physico-chimiques, biologiques ainsi que des micropolluants.

Afin d’approfondir certains sujets, des études ponctuelles sont aussi effectuées et présentées dans le rapport, comme une étude sur les sédiments du Léman ou un suivi de la faune aquatique à proximité d’un site ayant fait l’objet de travaux.

 

Renaturation de l’Hermance à Veigy-Foncenex

le 6 July 2017

cipel_milnat_hermanceLes membres du groupe de travail « Milieux naturels » de la CIPEL ont eu l’occasion de visiter le chantier de renaturation de l’Hermance à Veigy-Foncenex (Haute-Savoie).

Menés par le SYMASOL (aujourd’hui intégré à Thonon Agglomération), les travaux entrepris sur ce cours d’eau depuis presque 10 ans ont permis de recréer des méandres naturels et de mettre en place un cheminement piéton tout le long de la rivière, sur près de 3,5 kilomètres.

Lire la suite

Le tronçon renaturé en 2016-2017 présentait plusieurs contraintes pour son aménagement, nécessitant des mesures variées pour y faire face :

  • Un foyer conséquent de Renouées du Japon (des plantes exotiques envahissantes) a demandé un lourd travail de purge et a été remplacé par un caisson en bois.
  • Une conduite d’eaux usées traversant le cours d’eau en aérien a été déplacée.
  • Un passage à gué permettant de traverser l’Hermance est venu remplacer la passerelle destinée aux engins agricole.

 

La mise en place de techniques de génie végétal étaient prépondérantes sur ce chantier, avec l’utilisation de fascines de saules, boudins de coco, plages d’hélophytes (plantes semi-aquatiques), aulnes, ou encore d’arbres et arbustes d’essences locales.

Ce projet a pu voir le jour grâce au soutien financier de l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse, de la région Auvergne-Rhône-Alpes et du canton de Genève.

Plus d’informations : symasol.fr

 

MENU